L'école du Reiki

L'école du Reiki

 

  Techniques japonaises de Reiki

 

Ces techniques ont été apprises ou tirées des enseignements des écoles japonais de Reiki où elles sont enseignées.

 

Gassho meiso – Méditation Gassho  : 

Pratiquer cette méditation assis, sur le sol ou sur une chaise. Garder le dos droit. Positionnez vos mains jointes devant votre cœur, les pouces contre le sternum. Ayez l’esprit calme, paisible. Déplacez votre conscience au bout
 de vos deux majeurs en contact. Oublier tout le reste, concentrez-vous totalement sur le point de contact de vos deux majeurs.
Restez dans cet état aussi longtemps que vous en avez envie. Un temps de cinq minutes est correct au début, (Usui conseillait de faire cette méditation 20 à 30 minutes le matin et le soir.)

 

Kenyoku-ho  - Méthode de nettoyage à sec :

C’est une technique pour renforcer son énergie et se déconnecter de celle des autres. Elle est aussi utilisée pour nous protéger ou nous nettoyer d’une énergie disharmonieuse ou négative, d’une émotion, d’une sensation désagréable…

1)      Placez les doigts de la main droite sur le dessus de l’épaule gauche, avec le bout des doigts dans le creux de l’épaule. La main est posée à plat.

2)      Descendez la main sur la poitrine en direction de la hanche droite en passant au-dessus de la base du sternum.

3)      Faites la même chose du côté droit, en utilisant la main gauche. Partez de l’épaule en direction de la hanche gauche en passant sur le bas du sternum.

4)      Recommencez  une nouvelle fois de chaque côté.

5)      Placez la main droite sur le rond de l’épaule gauche, bout des doigts sur le bord extérieur. Descendez la main droite, bien à plat, à l’intérieur du bras, jusqu’à la paume et le bout des doigts, tout en maintenant le bras gauche droit, sur le côté ou ce qui est plus pratique, devant soi.

6)      Faites la même chose du côté droit, avec la main gauche partant de l’épaule droite jusqu’au bout des doigts du bras droit.

7)      Recommencez une nouvelle fois de chaque côté.

8)      Pour terminer, vous pouvez, si vous le désirez, souffler sur les paumes de vos mains(facultatif)

( Les groupements Reiki de tradition bouddhiste ajoutent ensuite la position Gassho.)


Byosen Reikan-ho: 

Les mots ‘Byosen Reikan’ décrivent l’énergie d’une maladie ou d’un mal. Elle peut être détectée avec les mains, mais ça dépend de la gravité de la maladie et ça diffère aussi d’un individu à l’autre.
Byosen Reikan signifie littéralement « ressentir la maladie/le mal »
C’est une technique originale d’Usui, que vous pouvez appliquer sur vous-même ou sur d’autres personnes.
Cette méthode permet de ressentir les déséquilibres énergétiques dans l’aura. Il est bien de réaliser cette méthode lors d’un premier traitement, et régulièrement (ex tous les trois mois).
Il est important de prendre en compte que le déséquilibre ressenti, localisé à un endroit peut être lié à un problème situé à un autre endroit. Ceci s’explique par la théorie des méridiens. D’une manière générale, en Reiki, il est conseillé d’éviter tout diagnostique quand on n’a pas la compétence voulue pour cela. C’est d’autant plus vrai lors de l’utilisation de la technique Byosen qui permet de détecter l’origine énergétique des problèmes, mais ne permet en aucun cas d’établir un diagnostique.

     La capacité de ressentir un Byosen varie fortement d’une personne à l’autre. Certains étudiants le sentent immédiatement tandis que d’autres ont besoin de plus de temps pour développer leur sensibilité.

La technique :
La personne à traiter doit être allongée comme pour un traitement. Installez-vous confortablement près d’elle, il ne faut pas hésiter à prendre son temps. Placez la main de votre choix (il est plus simple de ressentir avec une seule main) au-dessus de la tête de la personne et approchez la doucement jusqu’à ressentir l’aura (sensation de léger contact), à environ 10-20cm.
Déplacer doucement votre main au-dessus du corps de la personne jusqu’au moment ou la sensation devient différente. Il peut s’agir d’un picotement, d’un chatouillement, d’une douleur, de chaleur, de froid, d’une sorte de barrage énergétique, une attraction, etc. Le terme japonais générique pour qualifier ces sensations énergétiques est Hibiki. A chacun sa sensibilité, ces sensations peuvent varier d’une personne à l’autre. 

Quand vous sentez un Hibiki, traiter autant de temps que nécessaire, en fonction de votre ressenti.

Cette description peut sembler un peu vague, mais Byosen Reikan-ho est entièrement basée sur l’intuition et le ressenti.
Scannez tout le corps de cette façon, et traitez les zones qui ont besoin et ensuite vous pouvez réaliser normalement un traitement complet de la façon habituelle.

Reiki Mawashi - Cercle Reiki :
Le mot Mawashi signifie : rond, circulaire, faire tourner.

C’est une technique de méditation de groupe.

1)      Cet exercice peut se faire debout ou assis, les yeux fermés ou mi-clos. Le groupe se place en cercle, et chacun place la paume de sa main droite sur la paume gauche de la personne a sa droite et la paume de sa main gauche sous la paume droite de la personne de gauche. Il est possible de faire cet exercice en gardant les paumes éloignées de quelques centimètres (5cm).

2)      Le reiki entre par la couronne de chaque praticien, descend dans la main droite, et tourne dans le cercle dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Il peut en résulter une sensation de très fort courant d’énergie circulant à travers vous et l’ensemble du groupe.

3)      L’exercice peut durer une dizaine de minutes.

4)      Puis, inversez le sens en changeant la position des mains : Paume de la main gauche tournée vers le sol et la paume de la main droite tournée vers le ciel. 

 

Jakikiri Joka-ho : 

La traduction signifie : Purifier les énergies négatives en coupant.

Jakikiri joka-ho est une méthode pour purifier les objets.

1)      Centrez-vous dans le Hara (Bas ventre), Sentez le reiki s’écouler par le chakras couronne jusqu'à votre hara. Si l’objet à purifier est de petite taille tenez le dans une de vos mains.

2)      Puis, tout en bloquant votre respiration poumons pleins, coupez 3 fois l’espace 5 centimètres au-dessus de l’objet, la main horizontal paume vers le bas et doigts tendus. Chaque coup doit être vif, et s’arrêter brusquement. Les deux première fois en dépassant l’objet et la troisième fois en s’arrêtant juste au-dessus. Il faut rester concentré sur votre Hara pendant ces mouvement.

3)      Juste après le troisième mouvement, expirez profondément et sentez l’énergie accumulée dans le Hara sortir de votre main pour recharger l’objet en énergie positive.

4)      Terminez en donnant du Reiki avec les deux mains pour la purification et l’augmentation de l’énergie positive de l’objet. Vous pouvez pour cela vous aider du premier et du quatrième symbole (si vous y avez été initiés).

N’utilisez jamais cette technique sur des êtres vivants et à plus forte raison sur des êtres humains.

 

Joshin-Kokyuu-Ho :

La traduction de ce terme est « technique respiratoire pour nettoyer l’esprit ».
Cette technique permet de clarifier le canal, de le purifier, de le renforcer, de rassembler de l’énergie dans notre hara, de développer les sensations de l’énergie (très utile pour ceux qui ne sentent pas grand-chose).
Elle permet d’utiliser la respiration comme véhicule pour l’énergie, de façon consciente. La respiration est liée à l’esprit, elle est un pont entre le corps et la conscience. Lorsque notre esprit est calme, notre respiration également, et vice-versa. Lorsque nous respirons nous n’aspirons pas seulement de l’air mais aussi de l’énergie (prana, chi, ki, selon les pays).

Cette technique peut être réalisée assis ou debout. Traditionnellement, elle se pratique assis, mais il est plus facile de sentir son tanden (Hara) debout.
Tenez-vous le dos droit.
Inspirez par le nez, expirez par la bouche.
A l’inspiration vous pouvez placer le bout de la langue contre le palais, derrière les dents de devant. (A  l’expiration, vous pouvez laisser votre langue reposer en bas de votre bouche. )

Lorsque vous inspirez par le nez, imaginez et soyez conscients en même temps que vous inspirez de l’énergie reiki par votre chakra coronal.
En général on sent l’énergie entrer par ce chakra : Chatouillis, chaleur, légère pression.
Certaines personnes ne le sentent pas, ce n’est pas grave et cela se développe avec la pratique, justement.
   Cette pratique vous amène à sentir l’énergie qui coule en vous.
Attirez l’énergie jusque dans votre tanden (il correspond au tantien en chinois et se situe à deux ou trois doigts sous votre nombril).

Retenez un peu (de façon raisonnable) votre respiration en imaginant que l’énergie qui «  emplit » votre tanden  se répand dans tout votre corps.
Expirez par la bouche et en même temps imaginez que le reïki sort par vos mains (chakras), vos pieds, ainsi que le bout de vos doigts et de vos orteils.
Pour un débutant on peut se concentrer sur les  paumes des mains.

C’est ainsi que vous sentez l’énergie effectuer un circuit en vous.

Joshin kokyuu-ho devrait être pratiqué avant la séance de reiki.
Mais on peut le pratiquer pendant toute la séance.
Cela vous permet de rester canal, et un canal clair.
Cela est une forme de méditation qui vous permet de rester attentif pendant tout le soin. D’autre part, le flot d’énergie semble intensifié par ce procédé.

Pour les personnes ayant des connaissances en acupuncture, il est possible de traiter les points d’acupuncture. Utilisez cette respiration pour lâcher l’énergie sur ces points.  Acupressure : Appuyez lorsque vous expirez, relâchez lorsque vous inspirez.

Avertissement :
Cette technique est contre indiquée aux personnes souffrant d’une hypertension artérielle importante, aux femmes enceintes, et aux personnes atteintes d’asthme. En cas de sentiment de malaise, cessez la pratique immédiatement et laissez votre respiration retrouver un rythme libre. Dans tous les cas, pratiquez avec douceur.

 

Reiji-ho signifie "technique intuitive":

Reiji-ho est une technique de traitement basée sur l'intuition. Commencez le traitement avec les 5 positions originales de Usui, puis laissez vos mains être guidée par le reiki. Pour débuter avec cette technique, il est préférable de commencer en auto traitement. Soyez à l'écoute de votre corps, sentez votre énergie, et posez vos mains la ou votre corps le demande. Avec l'expérience et le bon état de relaxation, l'intuition se développe, et il n'est même plus nécessaire de faire un effort de ressenti et d'analyse, les mains se déplacent toutes seules. Cette méthode permet non seulement d'effectuer un traitement, mais également de développer l'intuition, la sensibilité à l'énergie, et au reiki.

            Lorsque vous acquerrez une bonne pratique, le reiki vous dira où mettre vos mains et durant combien de temps.

1)      Détendez-vous, faites Gassho. Reliez-vous consciemment au Reiki et sentez que votre corps en est rempli, que vous ne faites qu’un. Appelez le Reiki afin qu’il vous traverse : « Reiki, Esprit universel de vie, écoule toi en moi avec tout ton amour, toute ta Force. »

2)      Priez, demandez la guérison et le bien-être de la personne qui va recevoir la séance.

3)      Déplacez vos mains en Gassho devant le 3ème œil. Demandez à l’énergie du Reiki de guider vos mains là où elles sont nécessaires.

4)      Suivez vos mains et soyez attentif aux changements du corps de la personne lorsque vous la touchez. Soyez vigilant à vos propres pensées/émotions et à votre intuition.

Reiki syana-ho : La douche de Reiki. 

1)  Tenez-vous debout ou assoyez-vous. Mettez-vous confortable.
Fermez vos yeux ou laissez-les à moitié ouverts.
Respirez lentement mais naturellement.
2)  Gassho (Mains ensemble, en position de prière au niveau de la
poitrine)Levez les mains le plus haut possible, les mains séparées.
Imaginez que vous recevez une douche de vibrations ou de lumière, de
la source de l'univers, et sentez-le.
En même temps dites fortement dans votre esprit;
- Cho-ku-Rei pour l'élève de niveau de 2
- Dai-Ko-Myo pour l'élève de niveau de 3.
3)  Sentez les vibrations de l'énergie du Reiki.
Baissez les mains devant le corps, les paumes faisant face au corps.
Le Reiki émane des mains, ainsi que la Douche de Reiki.
De cette façon, l'énergie inutile est nettoyée vers le bas, à la
terre
Refaites cette pratique plusieurs fois.

4)  Gassho encore pour terminer.
Maintenant faites l'imposition des mains à vous-même et aux
d'autres.



Nentatsu-ho signifie "technique pour envoyer un souhait" :

Beaucoup de personnes pensent qu'utiliser des intentions positives en conjonction au reiki est une idée new age, et dénature complètement l'esprit d'origine du reiki, plutôt basé sur le "non agir". Pourtant ce genre de techniques existait déjà du temps de Usui. Nentatsu-ho est souvent considéré comme une méthode de "déprogrammation de mauvaises habitudes". Mais son usage peut être plus général que cela. Il s'agit d'une méthode qui permet de communiquer une intention, un message, un souhait, à soi (dans le moi supérieur) ou à quelqu'un d'autre. Ce n'est pas une méthode de guérison par la volonté, le but est de communiquer avec l'inconscient. Finalement l'attitude à avoir n'est pas si différente que celle que l'on a lors d'un traitement reiki normal. Il faut formuler et se répéter l'intention mentalement de façon claire, mais sans effort.

Pour cette méthode, connectez vous au reiki, et placez une de vos mains sur le front, au niveau de l'implantation des cheveux, et une autre sur la base du crâne, la ou se connecte la colonne vertébrale. Répétez l'intention. Si vous utilisez nentatsu-ho pour quelqu'un d'autre, soyez bien sur d'avoir compris le besoin de la personne. Au bout d'un moment, placez votre main qui est sur le front derrière la tête, au dessus de votre autre main. Restez les deux mains accolées quelques minutes. Il existe plusieurs versions de nentatsu-ho. Dans certaines, on place d'abords une main à la base du crâne, puis au bout d'un moment, on place l'autre sur le front.

La technique nentatsu-ho peut être utilisée dans le processus d'initiation. Par exemple avec l'intention : "tu es parfaitement sensibilisé au reiki". Une intention générique qui est souvent utilisée est : "je suis le Gand Univers, la Grande Source de Vie, la Grande Réalité".

Lors de mon initiation au reiki, on m'a enseigné une technique d'intentions positives moderne qui peut être utilisée avec nentatsu-ho. Le principe est d'utiliser une formulation sans négation, simple, au présent. Et d‘ajouter un "garde fou". Ce garde fou est "pour le bien de tout le monde et en harmonie avec l'Univers". Une formulation que j'aime utiliser est "je suis libéré de mes peurs, pour le bien de tout le monde et en harmonie avec l'Univers". L'intérêt de ce que je considère comme le garde fou est de limiter l'intention à des choses raisonnables. Si mon intention était juste "je suis libéré de mes peurs", cela serait dangereux, parce que cette intention positive serait potentiellement mal interprétée par mon esprit, et pourrait aller à l'encontre de certaines peurs qui sont pourtant saines. Il est préférable de préciser "pour le bien de tous le monde", c'est-à-dire soi et autrui, plutôt que de complexifier l'intention de départ en précisant quelles peurs. Même chose pour "en harmonie avec l'Univers". On obtient généralement beaucoup plus avec ce genre de formulations et avec l'attitude "sans efforts" du reiki, plutôt qu'avec des intentions très ciblées, portées par des tensions mentales très fortes.



Shuchu reiki signifie "reiki concentré" :

Cette technique est également appelée shundan reiki.

Shuchu reiki est une technique de traitement nécessitant un groupe de praticiens qui donnent du reiki simultanément à une personne. Il existe de nombreuses variantes. Celle que l'on m'a enseignée est basée sur un groupe de six personnes. Une personne s'occupe des positions de la tête. Pendant ce temps, quatre autres, deux de chaque coté, traitent le corps. Un dernière fait le genoux et le pieds. La personne a traiter s'allonge sur le dos et chaque praticien traite deux positions, puis le personne s'allonge sur le ventre et à nouveau chaque praticien traite deux positions. Tous les praticiens changent de position simultanément, et la durée pour chaque position est de 3 à 5 minutes. Au total effectuer un traitement de ce type prend donc de 12 à 15 minutes.

Bien entendu, la symétrie que je décris n'est pas nécessaire, ni le nombre de praticien. Encore une fois il existe de nombreuses variantes. Ce qui est sûr, c'est que cette pratique est très forte.


Laser-ho :  Concentrer l’énergie en un point.

Cette technique a pour but de concentrer l’énergie en un point précis. (kyste, verrues, dent etc.)

Rassembler le bout des doigts de la main gauche avec le pouce. La main gauche sert « d’antenne ». Les bouts du majeur et de l’annulaire de la main droite touche le bout du pouce droit. Le petit doigt et l’index éloigné du majeur et de l’annulaire à un angle de quatre-vingt-dix degrés. L’énergie Reiki donnée de cette manière, devient comparable à un rayon laser.






Koki-ho signifie " Guérison parle souffle"

L'énergie émane du corps entier. Elle se transmet très fortement par les mains, et c'est pour cela que l'on utilise principalement les mains en reiki, mais elle se transmet également par le souffle et le regard. La méthode koki-ho ne trouve pas son équivalent dans la pratique occidentale du reiki, Usui shiki ryoho. On retrouve cependant cette notion de transmission par le souffle lors de certains processus d'initiation. ou le maître utilise le souffle pour transmettre les symboles ou l'énergie. La technique koki-ho est utilisée lorsqu'on ne peut pas toucher la zone à traiter, par exemple les brûlures. Elle peut être également utilisée pour des personnes qui ont subi des abus et ne veulent pas être touchées.

Pour réaliser koki-ho, connectez vous au reiki, et inspirez par le nez, puis soufflez doucement par la bouche, avec les lèvres entrouvertes, de la même façon qu'un fumeur recrache la fumée. Sentez le reiki lorsque vous inspirez, qui pénètre en vous, et sentez le reiki à travers votre souffle. Il est possible de visualiser le reiki, comme une lumière blanche ou une fumée. Il est également possible de ressentir une chaleur dans les poumons, la gorge, et la bouche.

 

Gyoshi-ho signifie "méthode de guérison par le regard".

Tout comme koki-ho, la méthode gyoshi-ho ne trouve pas son équivalent dans la pratique occidentale du reiki. De la même manière, la technique gyoshi-ho est utilisée lorsqu'on ne peut pas toucher la zone à traiter, par exemple les brûlures. Elle peut être également utilisée pour des personnes qui ont subi des abus et ne veulent pas être touchées.

Cette technique est basée sur la compassion du regard, un regard doux, relaxé, non focalisé. En aucun cas un regard fixe et concentré. On dit que le reiki est "karuna" (action compatissante) et "metta" (gentillesse affectueuse). Pour réaliser gyoshi-ho, connectez vous au reiki, devenez le reiki. Regardez la ou vous voulez donner, avec un regard détendu, irradiant la gentillesse et la compassion pour toute chose, sentez le reiki couler de vos yeux jusqu'a la personne que vous voulez traiter. Vous pouvez voir, ou visualiser l'énergie qui circule.

 

Heso chiryo-ho signifie "méthode de guérison par le nombril".

Le nombril est considéré comme un point de guérison important. Pour cette technique, tenez-vous à coté de la personne à traiter. Placez-vous en gassho et connectez vous au reiki. Formulez l'intention, "je commence heso chiryo-ho maintenant". Placez une main sur le ventre de la personne, avec le majeur exerçant une légère pression dans le nombril pour ressentir le pouls. Donnez du reiki pendant cinq à dix minutes, et terminez par un gassho.

 

Tanden chiryo-ho signifie "méthode de guérison par le tanden", le tanden étant le centre énergétique situé quelques centimètres sous le nombril

Cette technique est également appelée hara chiryo-ho, ce qui signifie "méthode de guérison par le ventre".

La méthode tanden chiryo-ho est considéré comme utile pour aider à évacuer les toxines, d'un point de vue physique ou émotionnel. Placez-vous en gassho et connectez vous au reiki. Formulez l'intention, "je commence tanden chiryo-ho maintenant". Placez une main sur le tanden de la personne, et une autre au même niveau, dans le dos. Restez dans cette position jusqu'à ce que vous ressentiez que l'énergie s'équilibre entre les deux mains, puis placez les deux mains sur le tanden pendant vingt minutes, et terminez par un gassho

 

Seiheki chiryo-ho signifie "technique pour traiter les mauvaises habitudes".

Cette pratique est similaire à Nentatsu-ho Sauf qu'elle utilise les symboles reiki.

Pour cette méthode, connectez vous au reiki. Quand vous vous sentez prêt, dessinez le symbole cho ku rei à la base du crâne, la ou se connecte la colonne vertébrale, et placez une de vos mains. Quand vous sentez que c'est le moment, dessinez le symbole sei hei ki au même endroit, puis à nouveau le cho ku rei. Replacer votre main à la base du crâne, et votre autre main sur le front, au niveau de l'implantation des cheveux. Répétez l'intention. Si vous utilisez seiheki chiryo-ho pour quelqu'un d'autre, soyez bien sur d'avoir compris le besoin de la personne. Restez ainsi environ 15 minutes. Il existe plusieurs versions de seiheki chiryo-ho. Par exemple une autre ou le praticien place ses deux mains, l'une sur l'autre, à la base du crâne après avoir tracé le premier CKR. Puis après le SHK et le second CHK, il place ses deux main, toujours l'une sur l'autre, sur le front. Cette technique a un effet cumulatif, et il est bon de la réaliser plusieurs jours de suite, jusqu'à l'obtention d'un résultat.

 

Enkaku chiryo-ho signifie "traitement à distance"

Il existe diverses méthodes de traitement à distance. Usui en enseignait par exemple la méthode shashin chiryo-ho basée sur l'utilisation d'une photo. Pour cette méthode, dessinez les trois symboles reiki avec votre doigt au dessus de la photo. Hon sha ze sho nen, puis sei hei ki, puis cho ku rei. Ensuite placez la photo entre vos mains en envoyez du reiki pendant 15-30 minutes, 3 ou 4 jours de suite. Envoyez vers une seule personne à la fois. Un mail imprimé venant de la personne est un bon compromis moderne pour remplacer la photo.

Ne faite jamais de traitement à distance sans l'accord de la personne, sauf cas extrêmes, par exemple dans le cas d'une personne à qui vous avez déjà fait des traitements, qui pour des raisons santé est dans l'incapacité de dire si elle veut être traitée à distance.

 

Joshin-Kokyuu-Ho : 

La traduction de ce terme est « technique respiratoire pour nettoyer l’esprit ».

Cette technique permet de clarifier le canal, de le purifier, de le renforcer, de rassembler de l’énergie dans notre hara, de développer les sensations de l’énergie (très utile pour ceux qui ne sentent pas grand-chose).

Elle permet d’utiliser la respiration comme véhicule pour l’énergie, de façon consciente. La respiration est liée à l’esprit, elle est un pont entre le corps et la conscience. Lorsque notre esprit est calme, notre respiration également, et vice-versa. Lorsque nous respirons nous n’aspirons pas seulement de l’air mais aussi de l’énergie (prana, chi, ki, selon les pays).

 

Cette technique peut être réalisée assis ou debout. Traditionnellement, elle se pratique assis, mais il est plus facile de sentir son tanden (Hara) debout.

Tenez-vous le dos droit

Inspirez par le nez, expirez par la bouche.

A l’inspiration vous pouvez placer le bout de la langue contre le palais, derrière les dents de devant. (A l’expiration, vous pouvez laisser votre langue reposer en bas de votre bouche. )

 

Lorsque vous inspirez par le nez, imaginez et soyez conscients en même temps que vous inspirez de l’énergie reiki par votre chakra coronal.

En général on sent l’énergie entrer par ce chakra : Chatouillis, chaleur, légère pression.

Certaines personnes ne le sentent pas, ce n’est pas grave et cela se développe avec la pratique, justement.

Cette pratique vous amène à sentir l’énergie qui coule en vous.

Attirez l’énergie jusque dans votre tanden (il correspond au tantien en chinois et se situe à deux ou trois doigts sous votre nombril).

 

Retenez un peu (de façon raisonnable) votre respiration en imaginant que l’énergie qui « emplit » votre tanden se répand dans tout votre corps.

Expirez par la bouche et en même temps imaginez que le reiki sort par vos mains (chakras), vos pieds, ainsi que le bout de vos doigts et de vos orteils.